Communication animale

Zoom sur cette pratique ancestrale

Pour parler de communication avec les animaux, il faut d’abord replacer la communication dans son contexte.

 Toute communication entre deux êtres humains englobe le langage verbal et le langage non verbal. Des études ont montré que dans toute communication, il y 30% de communication verbale et 70% de communication non verbale. Cela veut dire qu’une grande majorité des messages reçus entre deux personnes le sont de manière non verbale. Les exemples sont infinis : la position du corps, le froncement des sourcils d’un père qui gronde son fils, baisser les yeux et les épaules devant un patron autoritaire, garder le silence pour exprimer une gêne, etc.

Les animaux, quant à eux, communiquent avec nous de manière non verbale et nous envoient chaque jour des centaines de messages ou d’informations de leur propre initiative ou en réponse à nos sollicitations.

Ces informations non verbales sont d’ordre corporel et font appel aux cinq sens : visuel, acoustique, olfactif, gustatif ou tactil et se classent donc dans l’univers des choses visibles et objectives, directement perceptibles par tous.

De même, de nombreux chercheurs et éthologues, tel Konrad Lorenz ou David Mac Donald connaissent et peuvent déchiffrer le langage corporel de l’animal qu’ils étudient et sont capables de dire au premier regard si l’oie cendrée est victorieuse, ou triste ou si le renard est heureux, excité ou encore nerveux.


Une forme de communication différente

Mais beaucoup d’autres informations existent et circulent : il s’agit d’informations non verbales que nous recevons sous forme de perceptions, d’intuitions, de ressentis. C’est à ce niveau que se situe la communication animale puisqu’elle est avant tout un échange de perceptions intuitives et extra-sensorielles (càd en dehors des cinq sens).

 

La communication animale, est une forme de communication différente de celle à laquelle nous sommes habitués à communiquer dans tous les actes de notre vie courante, et fait appel à d’autres aptitudes que celles que nous employons dans la vie quotidienne.

 

Cette capacité à communiquer de manière intuitive fait partie de notre nature, tout comme le fait de voir ou d’entendre. Pour retrouver cette capacité que nous avons enfouie depuis bien longtemps, il est nécessaire de la pratiquer, comme on le ferait pour une langue étrangère ou un instrument de musique.

 

Le terme "communiquer avec les animaux" ou "communication animale" ou "communication télépathique" ou encore "communication intuitive" sont autant de synonymes pour expliquer qu'il est possible de recevoir un message télépathique ou intuitif de la part des animaux qui nous entourent, et ce, quelle que soit la distance qui nous sépare d'eux, y compris lorsqu'ils sont décédés. Cela permet d’entrer en contact avec des êtres se trouvant à plusieurs centaines de mètres où des milliers de kilomètres de distance, sur le même continent ou dans une autre partie du monde.


Qu'en pensent les scientifiques?

Depuis quelques décennies, certains scientifiques ont commencé à reconnaître et à étudier l’intuition. Ils admettent peu à peu que les informations obtenues intuitivement peuvent s’avérer parfaitement exactes. Russel Targ, auteur du livre « Miracles of the Mind », définit la capacité de voir à distance comme étant la faculté de se brancher sur l’inconscient universel qu’il appelle « l’esprit non localisé ». Christian de Quincey dans son livre "Radical Nature" offre une très bonne explication du concept de l’esprit non localisé. Il développe également l’idée que toute matière est dotée de conscience.


Rupert Sheldrake, docteur en biologie, auteur des pouvoirs inexpliqués des animaux, déclare que la télépathie est une aptitude naturelle des communautés d'animaux pour communiquer ensemble.


Comment faire pour communiquer intuitivement?

Lorsque nous rêvons, notre cerveau travaille sur une certaine fréquence (comme les ondes hertziennes de votre radio) qui nous permet de recevoir des informations sous forme d'images, de sons, d'odeurs etc... Pour communiquer avec les animaux, nous allons volontairement demander à notre cerveau de se mettre sur cette fréquence à savoir dans un état de perception proche de celui de la conscience habituelle de l’animal.

Ainsi dès que notre mental cesse son bavardage, nous accédons au calme intérieur, nous pouvons ouvrir notre cœur et échanger et recevoir des sensations, des émotions, des images avec l’animal ainsi qu’avec toutes les autres formes de vie.

 

Se brancher sur son animal

Cette manière de se "brancher" sur l'animal fait appel à l’intuition ainsi qu’à la télépathie. L’intuition est définie comme une forme de connaissance immédiate ne recourant pas au raisonnement.

Du grec tele (distance, loin) et patheia (sentiment : πάθoς, ce que l'on éprouve), la télépathie désigne un hypothétique échange d’informations entre deux personnes n’impliquant aucune interaction sensorielle ou énergétique connue.

 

De nombreuses expériences scientifiques ont prouvé aujourd'hui que la télépathie existe et qu'elle repose sur la capacité qu'un cerveau humain peut développer, pour entrer en communication avec un autre être vivant.

 

La communication animale nous permet donc de communiquer avec un animal au-delà du langage (verbal) et de l’espace. Nous pouvons ainsi échanger consciemment des informations avec celui-ci, sans faire appel au langage parlé avec lequel nous sommes habitués à fonctionner.

 

La communication animale est donc une véritable « écoute intérieure », un outil pour mieux comprendre son animal.

A lire

Article écrit par Pascale Tant:

"Le monde animal nous dévoile ses secrets", mars 2015

Télécharger
La communication intuitive avec les anim
Document Adobe Acrobat 1'018.7 KB